Skip links

La psychologie des typographies

La psychologie des typographies

Dernièrement, il est possible d’évaluer en un seul clic la pertinence et le rendu d’une page via les styles de polices. Les typographies que l’on utilise impactent la compréhension ainsi que la clarté des textes.

Qu’est-ce que la psychologie des typographies ?

La psychologie de la typographie désigne l’intégralité des études liée à l’usage de différentes sortes de typographie et son impact sur les lecteurs. Cela englobe des sentiments, les pensées ainsi que le comportement des cibles. En effet, les typologies expriment une émotion ou bien une idéologie totalement subjective.

Les différentes typographies

Le graphisme est un langage non-verbal qui permet aux lecteurs de comprendre les idéologies d’une marque ou d’un site Internet. Actuellement, il existe de nombreux types de typologies que les concepteurs peuvent utiliser en fonction de ses besoins.

Il permet de créer une ligne imaginaire facilitant la lecture des longs textes. Sachez que le style « serif » inclut les polices telles que le Bool Antiqua, Courier, Times New Roman, Garamond et Palatino. La presse ainsi que la majorité des plateformes numérique utilisent le « serif » pour s’adresser à ses cibles.

Les typographies « sans serif »

C’est la typologie la plus utilisée dans la communication digitale en relation avec la vente. Il est très utilisé pour des textes courts, mais volumineux tels que les slogans publicitaires. Les plus sollicités sont les polices telles que Arial, Bauhaus, Tahoma, Verdana ou encore Helvetica.

Les typographies « script »

Également connue sous le nom de « manuscrit », elle est associée à l’élégance, l’affection ainsi que la créativité. Elle est aussi très appréciée dans le domaine du marketing et de la communication digitale. Les plus appréciées sont les polices telles que le Gothique, le Vivaldi ainsi que le Edwardian Script.

Les typographies « slab »

C’est un graphisme utilisé pour les textes courts. Un site Internet utilisant les polices figurant dans cette catégorie priorise le partage d’émotion. C’est pourquoi le style de typographie varie en fonction des domaines d’action.

Les typographies « display & décoratif »

Ils ont été créés afin d’attirer aisément l’attention des cibles potentielles. Souvent utilisée durant le lancement d’un produit, cette catégorie inclue le Stencil, Art nouveau, Pop Art ou encore la Grune. La marque qui prône l’usage du « display & décoratif » n’est autre que Disney.

Les différentes épaisseurs de typographies

En marketing, adopter la bonne typologie permet de créer un sentiment de confiance avec les cibles. Cela améliore la notoriété de la marque et augmente le nombre de ventes. Toutefois, l’épaisseur peut également être porteur de message. —Light : très utilisé dans le domaine de la presse. En effet, cela rend la lecture plus agréable et plus satisfaisante. — Médium : utilisé afin de souligner les traits caractéristiques d’un élément. Cela attire le regard et suscite la curiosité. —Bold : utilisé dans le but d’attirer l’attention du lecteur. Cela captive rapidement la curiosité des consommateurs, c’est pourquoi les sites Internet utilisent le « Bolt » pour les en-têtes.

Leave a comment

Home
Account
Cart
Search
Drag